Fondé sur le principe de la collecte, de l’anecdotique, le projet The Map, raconte non pas un monde, mais des mondes. Multiples, évolutifs, leurs récits croisés font se rencontrer le général de la carte, du globe et de l’Histoire, et le particulier de l’expérience et du souvenir.

Charlotte a eu envie de mettre sous cloche son infiniment petit. Les territoires gagnent leur relief sous cloche et dépassent ainsi les frontières imposées de la cartographie. Crées en 2015, les globes revisitent la boule à neige, la personnalisent au gré des célébrations, des saisons, des villes, des événements. Une serre narrative et visuelle dans laquelle poussent des villes et existent les histoires personnelles qui leurs sont liées.

Singapour, Rio, New York, Biarritz, Paris, Lima, chaque ville est une interprétation, une appropriation par l’artiste de l’espace comme du temps urbain. En créant un écrin au détail subjectif, elle offre aux rues, mille fois parcourues ou mille fois fantasmées, un éclairage inédit.